Notice: Elementor\Post_CSS_File est obsolète depuis la version 2.1.0 ! Utilisez Elementor\Core\Files\CSS\Post à la place. in /home/benoital/www/wp-includes/functions.php on line 4488
La route des choux

6ème section: Saint-Florent – Montargis

Le pouvoir de la forêt

Après une matinée de repos et un peu de relaxation, je décide de repartir vers 15h30 de Saint-Florent vers Montargis seulement, étape finale de mon périple donc. Pourquoi Montargis ? Parce que c’est toujours dans la direction de Paris (plein nord de Saint-Florent) et il y a une gare SNCF qui me permettra de remonter facilement. Je prévois d’attraper un train aux alentours de 19h30, et ai donc 4h devant moi pour parcourir les 54kms finaux de mon périple.

Pourquoi ne pas être allé jusqu’au bout ?

Comme vous avez dû le lire si vous avez traversé les autres articles de cette série, j’ai accumulé en 5 jours beaucoup plus de kilomètres qu’initialement prévus, et n’ai donc plus le courage ni physique ni mental de poursuivre avec 2 journées pleines pour un total de 150kms, même si celle-ci sont censé être relativement plates. J’ai donc décidé de moi-même de couper, de profiter une bonne journée de mes parents et de reprendre le train tranquillement.

La recherche du meilleur trajet

Pour atteindre Montargis, Google Maps me propose de prendre des chemins de traverse au milieu de la forêt. Je joue la prudence et ne l’écoute pas en décidant de suivre la D42 de Gien à Montargis de bout en bout. J’ai finalement bien fait, car la route est belle, calme, ombragée (passage en forêt) et m’ôte le besoin de m’interroger sur ma direction puisque je n’ai qu’à la suivre. Cette micro-étape sera donc reposante à tout point de vue même si je fais en sorte de la boucler à près de 21km/h de moyenne (2h29 pour 54kms).

Une bonne dernière étape, qui ne me met pas dans les choux tant que ça (tadaaam trouverez-vous la blague ?)

La route des choux

Partage ce post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on email

2ème section: Maillat-Mâcon

Un démarrage dans le dur Après une nuit un peu trop courte à mon goût, je ré-enfourche mon vélo pour repartir vers Mâcon ! Quelques

Laisser un commentaire

un × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.