trajet-geneve-paris

2ème chapitre : Genève-Paris

Une semaine après mon premier triathlon, celui de la Tour – Genève en distance Olympique, j’ai décidé de tenter un pari un fou. En effet, ayant mon vélo avec moi à Genève puisque j’ai participé au triathlon, et ayant prévu deux semaines de congés alors que ma compagne n’en avait qu’un, j’ai décidé de rentrer de Genève vers Paris à vélo.

Oui oui, avec mon vieux vélo de route de 1977, un charmant Anquetil Cycles. Oui oui, sans sacoches mais avec un sac à dos de près de 10 kilos chargé. Oui oui, lors d’une semaine prévue de canicule.

Mais pourquoi ?

Cela me titillait depuis quelques temps de savoir s’il était possible/facile d’enchaîner plusieurs longues journées de pédalages. De plus, nous commencions à planifier avec ma compagne la possibilité de réaliser notre futur voyage de plusieurs mois en Océanie et Asie du Sud en grande partie à vélo (hormis pour les vols entre pays, forcément).

Du coup, je voulais prendre des repères sur une distance un peu longue, avec des bagages à me trainer.

J’ai donc passé un peu de temps à paufiner mon trajet, et voici ce que j’avais prévu:

Soit un trajet de 591km en 7 jours, en passant (dans l’ordre) par:

  • Nantua / Maillat
  • Mâcon
  • Paray-le-monial / Digoin
  • Nevers
  • Saint-Florent le Jeune (où mes parents vivent, d’où le détour)
  • Pithiviers

Le plan était de commencer à rouler tôt (entre 6h30 et 8h max) tous les matins, pour profiter du restant de fraîcheur de la nuit. Et de boire de l’eau, beaucoup beaucoup d’eau !

Je prenais également ça comme un entrainement approfondi de cyclisme, car comme dirait l’autre:

C’est en forgeant qu’on devient forgeron

Je vais vous raconter, jour par jour, ce que ça a donné 🙂 Suivez-moi !

Partage ce post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on email

2ème section: Maillat-Mâcon

Un démarrage dans le dur Après une nuit un peu trop courte à mon goût, je ré-enfourche mon vélo pour repartir vers Mâcon ! Quelques

Laisser un commentaire

3 × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.